Cyclisme. 124 abandons sur le GP de l’Escaut, que s’est-il passé ?

Trois jours après le Tour des Flandres, les coureurs disputaient la semi-classique du Grand Prix de l’Escaut. Sur les 154 partants, seuls 30 coureurs ont terminé la course. Comment l’expliquer ?  
Invraisemblable ! Sur les 154 coureurs alignés au départ du GP de l’Escaut, ce mercredi 6 avril, seuls 30 ont franchi la ligne d’arrivée. Dès le départ, un fort vent favorable était présent sur les routes. L’allure était élevée puisque les engagés ont parcouru plus de 50 km après la première heure de course. Conséquence, le peloton s’est rapidement scindé en plusieurs morceaux à cause de bordures. Visiblement, ça ne s’est pas calmé dans le temps. Les fuyards ont continué à appuyer fort sur les pédales, ne laissant pas rentrer les retardataires. Ceci conjugué au fait que les sprinters, favoris du jour, étaient aux avant-postes a certainement pesé dans la décision de certains coureurs de mettre pied à terre. Pour ne rien arranger, la pluie a même fait son apparition dans les derniers kilomètres. De quoi convaincre les plus réfractaires.

Un seul français a franchi la ligne d’arrivée
Résultat, sur les 154 partants, seuls 30 ont donc terminé la course. Les équipes Bardiani, Battre le cyclisme, Bingoal, Course EvoPro, Cyclisme Minerve, Novo Nordisk et Total Énergies ont même eu 0 sociétaire à avoir franchi la ligne d’arrivée !